fbpx
Bambou : les dessous cachés de son utilisation

Arrivé depuis quelques années sur le marché écoresponsable, le bambou est rapidement devenu la matière incontournable pour palier notre consommation de plastique, difficilement recyclable.  

Les promesses étaient nombreuses : écologique, durable, non polluant et biodégradable, cette alternative est rapidement devenue un indispensable de notre quotidien. Il s’est décliné dans toutes les pièces de la maison avec ses multiples usages : meubles, vaisselle, couverts, objets décoratifs, brosses à dents, ou encore lingettes et autre tissu, il a en peu de temps couvert les besoins de notre quotidien.   

la production de bambou a des conséquences sur l'environnement

Oui mais … 

Il a été récemment mis en avant que le bambou étant une plante et non un bois, les objets ne sont pas “taillés” à même le matériau. Pour être utilisées, les fibres sont donc agglomérées, souvent avec de la résine mélaminée. Certaines résines sont toxiques et peuvent migrer directement dans les aliments, ou autre partie touchée par ce composant.  

Concernant sa culture, cela commence également à poser quelques problèmes : la production devenue massive de ce végétal entraîne la déforestation d’autres espèces, particulièrement en Asie. Dans ces forêts, ce sont les jeunes pousses qui sont le plus souvent utilisées pour leurs fibres.  

Il y a bien sûr des petites exploitations certifiées écologiques et de commerces équitables, mais elles ne suffisent plus à elles seules à combler les besoins de notre consommation devenue excessive.  

Cette déforestation concerne également de nombreuses espèces animales, comme les pandas mais également les gorilles, les lémuriens ou certains ours, dont l’alimentation dépend en partie ou totalement de cette plante. 

En soit, vous l’aurez compris, l’exploitation de cette plante commence à avoir des dérives.   

Notre parti-pris

Chez DEKODACC, nous avons fait le choix de ne plus utiliser de bambou. Nos choix se portent maintenant sur des matériaux, certes moins économiques, mais plus en adéquation avec l’environnement. 

Nos brosses à dents sont fabriquées en France, en bois de hêtre, issu de forêts Françaises éco-gérées.  

Le tissu de nos lingettes est certifié bio GOTS et OEKO-TEX, ces labels particulièrement intéressants prennent en compte les critères environnementaux mais également sociaux et sanitaires. Ils assurent qu’aucun produit toxique n’est utilisé lors de la transformation du tissu.   

Nos pinceaux, également de provenance locale, sont fabriqués à partir de laiton nickelé, et sont montés à la main par une entreprise Bretonne. 

Il est donc important pour nous de faire notre part dans cette lutte contre la déforestation, en vous proposant des articles écologiques qui se sont pas fabriqués à partir de bambou.

Leave a Comment

Your email address will not be published.

TOP